L'immobilier à Neuilly sur Seine
30 Juil

Comment faire baisser le coût de l’assurance de prêt de votre bien immobilier à Neuilly-sur-Seine ?

Vous êtes propriétaire d’un bien immobilier à Neuilly-sur-Seine ? Le savez-vous ? Il existe plusieurs astuces pour faire baisser le coût de votre assurance de prêt.

Jouez avec la loi Hamon
Instaurée en mars 2014, la loi Hamon a permis de modifier le Code de la Consommation sur les contrats d’assurances emprunteurs. Grâce à cette réforme, le client qui a souscrit une assurance pour son crédit immobilier peut désormais résilier librement son contrat dans un délai d’un an à compter de la signature de son offre de prêt. Si l’emprunteur trouve une assurance moins chère et présentant des garanties équivalentes à celles du contrat précédent, il peut changer d’assurance au cours de la première année. Cette démarche n’a que des avantages financiers puisque la Loi Hamon interdit toute facturation par la banque de frais d’avenant et de frais d’étude de dossier. De plus, les frais liés aux éventuels examens médicaux sont entièrement pris en charge par la compagnie d’assurance. Une assurance en délégation, c’est-à-dire autre que celle proposée par votre banque, fait économiser en moyenne 15 000 € sur le coût total du crédit.

Pensez au droit à la résiliation annuelle
En décembre 2016, la loi Sapin 2, dont le but est « de réduire et d’empêcher la lutte contre la corruption liée à la modernisation de la vie d’un point de vue économique », avait notamment pour projet de permettre aux emprunteurs de résilier leurs contrats d’assurance de prêt librement, chaque année, au profit de l’assureur et du contrat de leur choix, dès lors que ce contrat présente un niveau de garanties équivalent au contrat d’assurance proposé par l’établissement prêteur.

Suite à rejet de cet article dans cette loi par le Conseil Constitutionnel, le Sénat a finalement réussi à introduire ce droit au travers de l’amendement Bourquin. Concrètement, tous les contrats d’assurance emprunteur souscrits depuis le 1er mars 2017 peuvent être résiliés chaque année, à l’échéance principale. Depuis le 1er janvier 2018, tous les contrats d’assurance emprunteur souscrits avant le 1er mars 2017 peuvent être résiliés à l’échéance principale. En revanche, pensez bien au préavis de deux mois pour obtenir l’accord de substitution de l’établissement prêteur sur le nouveau contrat suffisamment tôt.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée